• lecture

    lecture

  • Sous le même toit de Jojo Moyes

    A la mort de son mari, Isabel Delancey se retrouve criblée de dettes sans autre choix que de partir s'installer à la campagne dans une maison de famille délabrée avec ses enfants. Elle espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins mais elle ignore que sa présence va réveiller d'anciennes querelles.

    Sous le même toit de Jojo Moyes

    Lecture commune avec

    Pat Pépette : http://patpepette.eklablog.com/recent

    Clio : http://clio-se-balade-autrement.eklablog.com/lectures-communes-janvier-2018-a132690456

     

    Mon ressenti : Voici le second livre de cette auteure que je lis. 

    Un belle histoire, de nombreux personnages, avec des personnalités bien différentes. L'auteure nous décortique chaque pensée des protagonistes, leur désir...

    Une histoire qui tourne autour d'une maison que tout le monde désire ! 

    Certains personnages sont agaçants mais nous avons envie de savoir comment cela se termine !  

    Je trouve trop de longueurs, on s'ennuie par moment ! 

    Ca manque d'action mais je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ! 

    Malgré tout, on cherche à savoir et on est content de continuer cette lecture ! 

    ***********

    Vous seriez étonnée par tout ce qu'on peut faire , dit Byron, quand on est obligé.

    ********

    " Tant que l'un de vos enfants n'est pas heureux, vous ne pourrez pas l'être". 

    ******

    Elle fut stupéfaite de la rapidité à laquelle on pouvait se sentir jugée ; une demi-seconde de silence suffisait. 

    ********

    - Ça va s'arranger, lui dit-elle. Parfois, la vie est vraiment pourrie, et au moment où tu crois que c'est fichu pour toujours, ça s'améliore. 

    *******

    Parfois, il est plus facile de se rappeler les choses quand on est deux. 

    Sous le même toit de Jojo Moyes

    Ce livre est lu dans le cadre du challenge de Phildes :

     http://phildes2.canalblog.com/

    Sous le même toit de Jojo Moyes

     *************

     

    Sous le même toit de Jojo Moyes

    Estrelita : http://blogauriana.eklablog.com/defi-khanel-a135590752

    Pin It

    22 commentaires
  • La fille dans le brouillard

    Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes italiennes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu’il ne parviendra pas à résoudre l’affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d’école adoré de tous. L’homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.

    La fille dans le brouillard

    Mon ressenti : j'ai dévoré ce livre ! Un suspense incroyable ! On ne sait pas si on doit aimer ou détester les protagonistes, s'ils sont sincères ou menteurs, manipulateurs ! L'auteur m'a retourné comme une crêpe.... Je suis fan de cet auteur ! Et j'espère en lire d'autres.....

    Excellent thriller

    ****

    « Je t’ai emmené du coté obscur de la lumière. Parce que la lumière aussi en a un, même si tout le monde n’arrive pas à le voir »

    *****

    Ce n'est peut-être pas le mal qui alimente les médias, mais juste notre curiosité morbide. Vous ne croyez-pas ? 

    *****

    - Le soupçon se propage dans une communauté de la même manière qu'une épidémie, vous le saviez? Il suffit de pas grand-chose pour que la contagion devienne impossible à arrêter. Les gens ne cherchent pas la justice, ils veulent un coupable. Pour donner un nom à la peur, pour se sentir en sécurité. Pour continuer de croire que tout va bien, qu'il y a toujours une solution. 

    *****

    Martini se demanda pourquoi les racistes , avant de parler, jugeaient toujours nécessaires de préciser qu'ils ne l'étaient pas. 

    *****

    Martini se demanda pourquoi les racistes , avant de parler, jugeaient toujours nécessaires de préciser qu'ils ne l'étaient pas. 

    *****

    La vérité est que nous n'avons pas le temps de nous demander si nos enfants sont heureux, parce qu'il y a plus important à faire : nous demander si nous sommes heureux, nous, pour eux, et nous assurer que nos erreurs ne leur retombent pas dessus. 

     ***********

    J'ai aussi pris plaisir à lire une BD que nous avions offert au papa de Julie :

    La fille dans le brouillard

    Une série de 4 BD ! 

    Je conseille

    Pin It

    16 commentaires
  • Le tueur de l'ombre de Claire Favan

    Aux limites de l'insoutenable, une plongée dans les profondeurs abyssales de l'esprit du plus terrible des assassins où même le lecteur est manipulé ! Will Edwards, tueur en série de la pire espèce, parvient à s'évader grâce à un mystérieux complice. RJ Scanlon, profiler et chef d'une équipe d'enquêteurs du FBI qui l'avait lui-même mis sous les verrous, part à nouveau sur les traces de son ennemi le plus intime. Intime au point que cette évasion perturbe le couple que l'enquêteur forme désormais avec Samantha, qui n'est rien moins que... l'ex-épouse du criminel qu'elle a livré à la police. Nul doute que Will Edwards veut sa vengeance. Inexplicablement, l'assassin reste inactif et les mois s'écoulent. RJ Scanlon est dans l'impasse. Mais, lorsque les meurtres reprennent, plus cruels que jamais, Edwards frappe au plus juste avec une telle évidence que le doute s'installe. De subtiles variations dans la signature du dément sont perceptibles. Ont-ils affaire à un imitateur ? Non, bien pire...

    Le tueur de l'ombre de Claire Favan

    Mon ressenti : voici la suite du tueur intime, accrochez vous avec cette suite dure... On croyait avoir vécu le pire avec le tueur intime mais ce n'est rien à côté du tueur de l'ombre ! On décortique le raisonnement des tueurs, on vit l'horreur de leurs pensées et de leurs gestes meurtriers. On vit aussi le raisonnement des enquêteurs, des victimes !!! L'auteure est forte pour analyser les pensées les plus horribles !!! Quelques longueurs à mon goût, à force de tout décortiquer

    Un livre à ne pas laisser dans toutes les mains !!! 

    Sensible s'abstenir ! 

    Pour moi, heureusement j'ai la faculté de sortir de l'histoire dès que je lève les yeux du livre, et que je sais basculer de suite dans la réalité, sinon ce sont des cauchemars à coup sûr !!! 

     *******

    Le tueur de l'ombre de Claire Favan

    Livre lu dans le cadre du challenge "sous la contrainte de Phildeshttp://phildes2.canalblog.com/

    Le tueur de l'ombre de Claire Favan

     

    ****

    Dans un exemple parfait de lâcheté masculine, il préférait donc la fuite plutôt que de mettre des mots sur son trouble.

    Domestiquer un tueur en série était visiblement le cœur de son plan pour tuer sans publicité. 

    Je sais que tu penses me protéger. Tu t’imagines sans doute qu’en me traitant comme une poupée cassée, tu m’aides à tenir à distance mes souvenirs. 

    Mourir ne le gênait pas au fond. Il avait joué et il avait perdu.Cela faisait partie des règles et il le savait dès le départ. 

     

    Le tueur de l'ombre de Claire Favan

    Lady M : http://www.ma-chienne-de-vie.com/2017/10/defi-khanel3-personnalite-connue-33.html

    Chevrette : http://chevrette13.blogspot.fr/2017/10/xativa-espagne.html

    Pin It

    16 commentaires
  • Un bon bilan de lecture pour le mois d'août !

    Le mois des vacances, ça aide !

    Les lectures communes : 

    Bilan de lecture

    Bilan de lecture

    Bilan de lecture

    Puis pour mon plus grand plaisir : 

    Bilan de lecture

    Une découverte étonnante 

    Bilan de lecture

    Une légère déception mais pas tant que ça :

    Bilan de lecture

     en cours, presque fini : 

    Bilan de lecture

    ***

    Bilan de lecture

    Lady M : http://www.ma-chienne-de-vie.com/2017/08/defi-khanel3-milieu-aquatique-74.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=lifestyle

    Domandalas : http://domandalas.eklablog.com/domandalas-jeu-khanel-milieu-aquatique-a131361296 

    Mamazerty : https://danslesmallesdemamazerty.blogspot.fr/2017/08/la-loire-atlantique-pour-le-defi-de.html

    Pin It

    22 commentaires
  • L'horizon à l'envers de Marc Levy

     

    Où se situe notre conscience ? 
    Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ? 
    Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet. 
    Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. 
    Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

    L'horizon à l'envers de Marc Levy

     

    Mon ressenti : ça faisait un petit moment que je n'avais pas lu cet auteur ! 

    J'ai trouvé ses personnages très attachants, un belle histoire d'amour très émouvante. Le seul bémol c'est le sujet scientifique qui m'a un peu barbé ! 

    De belles phrases, des personnages forts, de belles preuves d'amour, j'ai été émue par moment.

    ***

    - On a tous des fêlures, c'est par elles que la lumière entre.

    comment regarder le monde sans te voir à mes côtés, quelle clarté se posera sur mes jours sans tes rires pour les éclairer, quel livre méritera d’être lu sans pouvoir te le raconter ? 

    Parfois c'est difficile d'expliquer ce que tu ressens pour quelqu'un, mais tu sais que cette personne t'emmène là où tu n'étais encore jamais allé. 

    Quelqu'un qui vous garde dans ses bras quand il dort, qui vous sourit en ouvrant les yeux, c'est comme une étincelle d'amour qui peut vous rendre heureuse. 

    Hope, en sortant des vagues, lui dit : 
    -Tu sais, mon Josh, les petits moments de la vie, eh bien, ils ne sont pas petits du tout. 

    On dit que la vie est parfois dégueulasse, mais Hope trouvait que mourir l'était encore plus. 

    Penser qu'on n'a pas le droit d'être triste parle qu'il y a bien plus malheureux que soi est aussi stupide que de s'interdire d'être heureux parle qu'il y a bien plus joyeux. 

    ******

    L'horizon à l'envers de Marc Levy

    Lady M : http://www.ma-chienne-de-vie.com/2017/05/defi-khanel3-un-fait-historique.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=lifestyle

    Abby : http://chezmoichezvous.eklablog.com/lundi-a129977720 

    Pin It

    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique