• studentschallenge 3

    Dans ma communauté :

    Emam (mamé) a reçu le marque page d'Abby : http://macabaneenariege.over-blog.com/ 

    Et Abby parle de ses lectures : http://chezmoietchezvous.over-blog.com/article-cabrion-la-cabriole-histoire-99371935.html

    greg2

    Students challenge : Une petite vidéo pour voir les concurrents dans les neiges de l'Atlas !

    http://www.dailymotion.com/video/xoqtnz_sc-2012-etape-1_sport?start=264#from=embed 

    JOUR 5 - 1étape...annulée...

    De l’Atlas enneigé aux portes du désert…

    Après une première nuit au Maroc et un repos bien mérité, le Students Challenge se remet en route pour rallier Erfoud, aux portes du désert. Laissant la ville royale de Meknès derrière eux, la route file droit sur de hauts plateaux uniquement peuplés de quelques familles de bergers. Après Azrou et sa grande Mosquée, les challengers s’enfoncent dans une forêt aux Cèdres légendaires. Un sanctuaire de la nature dans lequel s’épanouissent les peu farouches singes Magot.

     


    Plus loin, la neige qui aura pourtant retardé le lancement des épreuves sportives en annulant la 1ère étape (50cm de neige sur les pistes de l'Atlas), devient le nouveau terrain de jeu des équipages : courses de luge improvisées, glissades, et démonstration de conduite sur neige de Mathieu et Claude (team 147) à bord de leur superbe Fiat Panda. Marion et Anne-Sophie du team 174 résument parfaitement la situation : « Cette année on a beaucoup de chance, on a le Students… et en bonus les joies de la montagne ! » Serge quant à lui, le doyen de l’épreuve du haut de ses 63 ans, représente à lui seul l’esprit des non-étudiants engagés sur le Students Challenge, en dévalant la pente de neige accroché à sa luge ! Sa devise : « Tu restes avec des jeunes, tu restes jeune ! »

     
     

    Et même si on ne l’attendait que plus tard et sur un terrain… plus sableux, c’est le team 153 qui ouvre le bal des premiers tanckages… dans la neige ! Mais pas pour longtemps, car le Students Challenge, c’est avant tout une histoire de solidarité et d’entraide : à grand renfort de challengers qui poussent de tout leur poids, la 4L multicolore retrouve très vite la terre ferme.

     
     

    Une terre à l’immensité sauvage qui se décline en une succession de plateaux cerclés de barres rocheuses infranchissables. Brusque retour à la civilisation en entrant dans Zaïda : les fumées blanches des tagines qui mijotent se dégagent au milieu des étals de viandes et annoncent l’heure du déjeuner. L’occasion de rencontrer le peuple de ce pays, dont l’accueil légendaire surprend même les voyageurs les plus aguerris, comme Jonathan du team 106 qui a vécu dans plusieurs pays d’Afrique : « L’aventure humaine, C’est ce qui nous a donné l’énergie de trouver des sponsors… jusqu’au Sénégal ! On vient tous d’horizons différents, d’Ecole ou d’Universités, de cfa mécanique ou autre… et mêmes avec des non-étudiants, on se retrouve tous pour partager la même aventure ! »

     
     

    Une aventure qui se poursuit dans un paysage qui peut se transformer en quelques kilomètres. Des hauts-plateaux enneigés, la route file droit à travers un paysage digne d’un western américain, avant de grimper jusqu’au col Tizi N’Talghaumt qu’il faudra atteindre à 1907m d’altitude. En redescendant, la route danse avec des falaises vertigineuses aux pieds desquelles serpente le si capricieux oued Ziz… Reste à traverser Errachidia, ville qui étonne par sa taille dans un endroit si désert, avant de rejoindre la vallée de Tafilalet : nichée entre les parois d’une vallée qui fracturent un plateau qui se confond avec l’horizon, l’oasis formée de palmiers majestueux est un miracle de vie dans un milieu si aride. En traversant la palmeraie, les équipages découvrent une succession de kazbahs reliées par un dédale de canaux d’irrigation : « Des paysages de « folie » ! » comme nous le résume Erwann et Quentin (team 149) à bord de leur Peugeot 104.

     
     

    Encore quelques kilomètres, et enfin, Erfoud, la bien nommée porte du désert, fait son apparition entre les premières dunes de sable ! Le camp de base s’établit ce soir au camping de Tifina. Reste à installer son bivouac pour la nuit, profiter du coucher de soleil et pour quelques instants encore de la douceur de l’air, car ce soir, les températures seront fraîches, très fraîches ! Pas de quoi effrayer les mécaniciens de l’atelier bivouac mis en place par SKF, partenaire du Students Challenge. Nicolas, Mickael et Christophe sont plongés dans les capots, outils à la main : « Très bonne accroche avec les jeunes, ce partenariat est une excellente idée, totalement en cohérence avec la philosophie de SKF ! » Des mécanos ravis et des équipages heureux, comme Max-Hans du 158, venu réparer une fuite inquiétante.
     
     
     

    Et pendant que certains réparent les montures, d’autres « remettent en état » les pilotes : Geneviève et Jean, les deux ostéopathes de l’organisation, rencontrent un vif succès ! Il faut dire que tout le monde souhaite être en forme pour la journée de demain, avec au programme le début de l’épreuve sportive, et beaucoup d’émotions… avec la Green Day ! D’ici là, souhaitons bonne nuit aux challengers !

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Février 2012 à 14:38
    jean marie

    tu fait de trés bon article je te souhaite un bon vendredi,bises

    2
    Vendredi 17 Février 2012 à 16:59
    Dani-elle

    beau partage de cette aventure. 

    J'ai pris aussi du thé! muxu

    3
    Vendredi 17 Février 2012 à 17:15
    LADY MARIANNE

    bonne chance à tous !!
    que le meilleur gagne !!
    bisous !!

    4
    Vendredi 17 Février 2012 à 17:26
    Mamé

    Bonne journée et bonne route ....

    Bises Mamé

    5
    Vendredi 17 Février 2012 à 18:54

    Passes un excellent week end, moi je suis toujours malade mais depuis que j'ai prit mes antibiotiques, cela va nettement mieux ; gros bisou

    6
    Vendredi 17 Février 2012 à 19:03

    Ma fille s'interressait de près aux rallye quand elle était petite et ado.

    Quel challenge !

    Je verrai les cartes cornées pour t'en envoyer si ça ne te gène pas. Moi ça m'embête un peu mais si ça ne te fait rien, c'est OK !

    Bonne soirée

    7
    Vendredi 17 Février 2012 à 19:38

    Ton com, c'est ma phrase!!!

    8
    Vendredi 17 Février 2012 à 22:10
    les passions de moun

    Quelle aventure ,j'espère que tout se passera bien

    passe un bon week-end

    bises

    9
    Vendredi 17 Février 2012 à 22:24
    khanel3

    pas de souci, c'est dommage de ne pas les utiliser !

    10
    Samedi 18 Février 2012 à 14:32
    Pierrette Richard

    Quelle belle initiative! DE "vieilles" voitures porteuses d'espoirs!

    11
    Samedi 3 Mars 2012 à 14:17

    C'est une belle aventure que tu nous as fait partager. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :