• Journée, escale à Palerme

    Jour 6 - Palerme 1

    Une ville riche en architecture, malgré qu'il me semble que les monuments sont mal entretenus...

    Jour 6 - Palerme 1

    Nous avons pris le bus touristique pour faire le tour de la ville plus facilement

    Jour 6 - Palerme 1

     Nous n'avons pas pris les excursions aux escales, nous avons fait notre propre programme

    Pin It

    23 commentaires
  • Cette journée sur le bateau sans escale fut une journée de farniente, de détente, un vrai repos

    Jour 5 - journée navigation

     

    piscine, jacuzzi, animation, repos aussi...

    Jour 5 - journée navigation

    Le soir, toujours les spectacles et les fêtes....

    Acrobates, clown, danseurs, chanteurs....

    Pin It

    13 commentaires
  • Du côté de chez Ma : http://manuelles.canalblog.com/

    Pour la semaine 21 : de loin

     

    [projet 52-2018] semaine 3 - se réchauffer

     

    "de loin", on voit le panneau Marseille en quittant le port

     

    [projet 52-2018] semaine 20

     

    "de loin", nous voyions les côtes italiennes

    [projet 52-2018] semaine 20

     

    "de loin", nous voyions les nuages côté France et nous avons beau temps côté Italie (Savone)

    [projet 52-2018] semaine 20

    Pin It

    19 commentaires
  • Une putain d'histoire de Bernard Minier

    Une île boisée au large de Seattle... 

    "Au commencement est la peur. La peur de se noyer. La peur des autres, ceux qui me détestent, ceux qui veulent ma peau. Autant vous le dire tout de suite : Ce n'est pas une histoire banale. Ça non. c'est une putain d'histoire. Ouais, une putain d'histoire... "

    Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.
    Quand la peur gagne, la vérité s’y perd…

    Une putain d'histoire de Bernard Minier

    Mon ressenti : Une première pour moi, je ne connaissais pas cet auteur ! 

    Je reconnais que cette histoire n'est pas banale ! Pleins de personnages qui semblent tous quelque chose à cacher ! L'auteur sait nous retourner avec un final étonnant ! 

    Malgré quelques longueurs, on est tenu en haleine pour connaître le dénouement.

    Il paraît que ce n'est pas son meilleur livre alors j'ai hâte de tester les autres ! 

    *****

    Il savait qu'aujourd'hui où les gens conservent la plupart de leurs souvenirs et de leurs archives dans les entrailles de leurs ordinateurs, les tiroirs recèlent bien moins de secrets qu'auparavant.

    ***

    Chaque foyer a ses règles tacites. Chaque famille est un pays et un gouvernement à lui tout seul, où règnent des lois qui n'ont pas cours dans la maison d'à côté, des dizaines de petites conventions et d'habitudes qui, à l'abri des regards, assurent son unité. 

    ***

    Il y avait chaque année plus d'Américains qui mouraient en glissant dans leur salle de bains que victimes du terrorisme mais les fabricants de tapis de bain antidérapants n'avaient pas touché du gouvernement les milliards de dollars qu'il avait généreusement octroyés à des boîtes [de surveillance] comme Watchcorp après le 11 septembre. 

    ***

    L’orque nomade est le plus cruel des mammifères marins mais l’homme nomade est le plus cruel des mammifères tout court. 

    Pin It

    13 commentaires
  • quelques

    Bonne journée à tous

    Sourire

    Sourire

    ***

    Sourire

    Estrelita : http://blogauriana.eklablog.com/defi-pour-khanel-a144785624

    Pin It

    21 commentaires