• Portrait Sépia d'Isabel Allendé

    Portrait Sépia d'Isabel Allendé

    C'est la voix d'une jeune femme, Aurora del Valle, qui porte ce magnifique roman situé à la fin du XIXè siècle en Californie, en Europe et au Chili. La très riche Paulina del Valle recueille Aurora, sa petite-fille âgée de cinq ans: elle est orpheline de mère, et son grand-père, le Chinois Tao Chi'en, vient de mourir. Paulina donne ce qu'il y a de mieux à Aurora, mais elle lui cache la véritable identité de ses parents. De son enfance, Aurora n'a conservé comme souvenir qu'un sanglant cauchemar.
    Bientôt la guerre du Pacifique, le terrible conflit frontalier qui opposait le Chili, le Pérou et la Bolivie, prend fin. Le mari de Paulina meurt. Celle-ci décide alors d'entreprendre un voyage en Europe pour parfaire l'éducation de sa protégée. A Paris, lors d'une réception à l'ambassade du Chili, la jeune Aurora fait la connaissance de Diego Dominguez, un séduisant officier de marine. De retour au pays, elle épousera ce fils de grands propriétaires terriens. Mais la lune de miel est douloureuse...
    Aurora souffre d'un traumatisme qui a toujours influencé sa façon d'être et a effacé le souvenir des cinq premières années de sa vie. Confrontée à la trahison de l'homme qu'elle aime et à la solitude, elle décide d'explorer son passé.

    Une oeuvre envoûtante qui plonge dans la profondeur de la mémoire et des secrets de famille.

    Portrait Sépia d'Isabel Allendé

     

    Mon ressenti : une belle écriture qui nous emporte dans cette saga familiale du 19ème siècle, une écriture élégante, classe.

    Au début, je me suis un peu perdue avec tous ces personnages du présent et du passé mais très vite on veut connaître le destin de cette famille particulière. Des personnages très forts, d'origine et de milieux très différents.

    On se promène entre San Francisco et le Chili sur plusieurs générations mais c'est avant tout le portrait de cette jeune fille photographe qui découvre au fil de sa vie son passé et ses origines.

    J'ai moins apprécié les passages sur la guerre et ses atrocités et les explications politiques de cette époque.

    *****

    La mémoire imprime en noir et blanc. Les gris se perdent en chemin, on oublie les nuances.

    Les gens qui ont une enfance malheureuse sont plus créatifs que les autres 

    le peintre interprète la réalité, le photographe en rend compte.
    Tout dans la première est fiction, tandis que la seconde est la somme de du réel, plus la sensibilité du photographe. 

    La beauté est souvent une malédiction parce qu'elle réveille les pires passions chez les hommes. Une femme trop belle ne peut échapper au désir qu'elle provoque. 

    Portrait Sépia d'Isabel Allendé

    J'ai lu ce livre sous le cadre du challenge de Phildes : 

    http://phildes2.canalblog.com/

    Portrait Sépia d'Isabel Allendé

     **************

    Portrait Sépia d'Isabel Allendé

    Anika : http://anika76.eklablog.com/le-defi-de-khanel-a129944550

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Avril à 00:20

    Le portrait est très joli !

    Bon samedi.

    2
    Samedi 22 Avril à 08:06

    Une auteure que je n'ai pas encore lu. Un jour sans doute...

    Merci pour cette participation à mon challenge et bon weekend. 

    3
    Samedi 22 Avril à 08:41

    Merci pour cette chronique 

    4
    Samedi 22 Avril à 08:50

    Bonjour, je ne connais pas, j'ai commencer le livre sur la vie des abeilles, une organisation impeccable au sein de la ruche! bon WE 

    5
    Samedi 22 Avril à 09:04

    Merci pour ton ressenti pour ce livre 

    Je ne conais pas l'auteur donc pourquoi pas..

    Bises

    6
    Samedi 22 Avril à 09:10

    J'aime bien les sagas , si j'ai l'occasion je le lirai  puisque tu en as une bonne opinion

    Bon week end

    7
    Samedi 22 Avril à 09:45

    Ce doit être un beau roman! gros bisous

    8
    Samedi 22 Avril à 10:44

    Ce livre devrait me plaire aussi mais j'en ai déjà une pile très haute en attente. Bisous

    9
    Samedi 22 Avril à 11:24

    Bises et bon samedi Khanel

    10
    Samedi 22 Avril à 11:31

    Merci pour ton avis, mais je ne le lirai pas.
    Bisous et bon samedi

    11
    Samedi 22 Avril à 14:18

    Bon samedi 

    Lucia

    12
    Samedi 22 Avril à 15:34

    Je ne connais pas ce livre de cette auteure que je connais bien.

    Belle journée Khanel

    13
    Samedi 22 Avril à 15:39

    Voila un livre qui me plairait surement j'aime bien ce genre de saga familiale ! Bon week end Khanel , bisous 

    14
    Missnefer
    Samedi 22 Avril à 15:56
    Très tentant
    15
    Samedi 22 Avril à 17:46
    renee

    Merci de signaler Khanel bon dimanche à vous tous

    16
    Dimanche 23 Avril à 09:38

    il a l'air bien

    bon dimanche

    bises

    Domi

    17
    Dimanche 23 Avril à 12:24

    déjà lu d'autres livres d'elle,en effet une belle plume^^...Je note au cas où , à la médiathèque....

    18
    Dimanche 23 Avril à 15:52

    Coucou,

    Bon, on a le même ressenti alors!

    Je découvre "lire sous la contrainte", ce n'en est pas une pour moi, reste à trouver le bon livre ,-)

    Bon dimanche

    19
    Lundi 24 Avril à 16:06

    Merci de ton ressenti. Néanmoins, je ne pense pas le lire de suite car ma PAL ne cesse de monter toujours plus haut ! Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :