• La part des flammes de Gaëlle Nohant

    Le lecture commune du mois de décembre

    avec les copinautes

    dont Pat Pépette : http://patpepette.eklablog.com/la-part-des-flammes-de-gaelle-nohant-a127653586

    La part des flammes

    Un roman inspiré d'un fait divers. Paris, 1897. Toutes les femmes de l'aristocratie se pressent au Bazar de la Charité, événement mondain des plus courus. Parmi elles, deux femmes peu habituées à cet univers, Violaine de Raezal, rejetée par ses pairs depuis la mort de son mari, et la jeune Constance d'Estingel, indifférente aux conventions sociales. Quand le bazar prend feu et que le piège des flammes se referme, la tragédie fait basculer leur destin.

    La part des flammes

     

    Mon ressenti : le début de l'histoire est dure car elle décrit ce terrible incendie et la souffrance des victimes mais j'ai aimé lire cette histoire de cette belle époque. Les fiacres, les duels d'honneur, la vie des belles femmes de la bourgeoisie. 

    Une écriture belle qui permet de vivre l'histoire comme dans un film.

    Nous suivons le destin de nombreux personnages très intéressants : La duchesse d'Alençon (la soeur de Sissi l'impératrice), Violette, veuve et mystérieuse, Constance, une toute jeune fille qui rompt ses fiançailles pour vivre sa croyance pleinement. Laszlo, son fiancé, se morfond et ne comprend pas cette décision.

    Mais voilà, le destin les bascule dans l'horreur, ce terrible incendie qui brise leurs vies, leurs chemins se croisent !

    D'un fait réel, avec certains personnages existants, l'auteur nous raconte une belle histoire, tragique mais belle.

    *****

    "Dans ce monde, il n'est pas de bonheur possible. Le croire est une illusion."

    Violaine de Raezal se disait que s'il était un bonheur possible sur cette terre, on ne pouvait y accéder qu'en laissant mourir certaines choses en soi. Toutes ces choses lourdes et encombrantes qui étaient un grenier plein d'objets cassés et poussiéreux que l'on osait mettre au rebut, mais qui arrêtaient la lumière. 

    Cet amour est une écharde, avait répondu Constance. Quand je crois l'oublier, il se rappelle douloureusement à moi. 

    Constance ne supportait plus ces amabilités de surface, ces tièdes protestations d'affection aussitôt chassées par la litanie de ses petits mots du jour. 

    Le Paris des quartiers chics, celui qui s'amusait, dansait, aimait être effrayé et choqué et dont le principal souci était de tuer l'ennui, avait pris le deuil. 

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 00:33

    BBON DIMANCHE

    2
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 05:54

    Je ne suis pas certaine de le lire!

    Je mets mon blog en pause à partir de lundi, je ne vais donc pas 

    faire le dernier défi, mais on se retrouve en janvier pour une

    recette. Je te souhaite de très belles fêtes de Noël et de

    nouvel an.

    Très belle journée, bises

    Danièle

    3
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 06:52

    Bonjour plus la tête à lire pour le moment dès que je suis au lit je rumine au lendemain puis je m'endort, bon dimanche

    4
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 08:09

    il a l'air bien,

    bon dimanche, 

    bises

    Domi

    5
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 08:09

    Justement, c'est ces détails de l'incendie et la souffrance des victimes qui a fait que je me suis arrêtée, je fais déjà assez de cauchemars comme cela.
    Désolée, mais je te suis pour la prochaine lecture commune.
    Bisous et bon dimanche

    6
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 08:15

    passée à la maison de retraite hier...quel monde vivons-nous ??

    7
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 08:59

    je connais le fait divers de cet incendie mais pas le livre. bises

    8
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 10:01

    J'étais septique au début car je n'ai pas l'habitude de lire des romans de cette époque et je dois dire que j'aimé. Petit bémol beaucoup de personnages

    9
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 10:06
    LADY MARIANNE

    j'aime lire la vie d'autrefois- les belles dames ---
    bisous du dimanche-

    10
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 10:27
    Merci Khanel pour la présentation de ce livre. Bises et bon dimanche
    11
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 14:09

    Bonjour Khanel.

    A lire ton résumé, soit j'ai dû lire ce livre (mais ça fait un bon moment) , soit j'ai lu un roman qui décrivait lui-aussi l'incendie de ce grand magasin.

    En tout cas, comme j'aime l'histoire et que ton ressenti est très bon, je pense que je vais essayer de me le procurer ! 

    Tu m'as donné envie de le lire !

    Il va me falloir encore un grand nombre d'années pour lire tout ce que j'ai envie sans oublier les nouveautés ...Pourvu que les yeux suivent surtout !!

    Bon dimanche et bonne semaine.

    Francine (Clio) 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 14:17

    Bonjour Khanel. Ce roman a l'air très intéressant. Bon dimanche !

    13
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 14:56

    Petit coucou du dimanche Khanel

    Un livre qui doit être bouleversant

    Bises

    Béa kimcat

    14
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 15:08

    Je viens de le trouver dans E- Books gratuits. Téléchargé sur ma tablette.

    Youpie !!!! 

    15
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 18:31

    J'aime aussi être transportée dans une autre époque! c'est dépaysant! journée ménage et emballage de cadeaux, bonne soirée

    16
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 20:35

    A l'occasion, je le lirai . J'ai envoyé le livre

    Bonne soirée

    17
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 21:32

    Je ne connais pas et je ne pense pas que j'aimerais.

    Bonne semaine. 

    18
    Lundi 19 Décembre 2016 à 10:39

    Bon lundi bisous

     

    19
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:24

    J'aime bien les histoires qui se lisent comme des films

    20
    Mardi 20 Décembre 2016 à 22:03

    Je pense que j'apprécierais également ce genre de livre.

    ;)

    gros bisous

    cricket

    21
    Mardi 27 Décembre 2016 à 22:24

    je l'ai en epub je vais le lire  tu m'as donne envie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :